COEURS A POILS
Bonjour et bienvenue sur CAP.

Nous vous souhaitons une agréable visite et espérons que vous nous rejoindrez : votre inscription suivie de votre présentation obligatoire sont indispensables pour consulter l'ensemble des rubriques et pour y écrire.

Merci de consulter LA CHARTE au préalable et de vous présenter.

Au plaisir de vous lire.


© Toute reproduction totale ou partielle de ce site est strictement interdite sauf autorisation de l'auteur et en mentionnant la source.

chien santé adoptin alimentation éducation
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 De vraies fausses idées sur nos chiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Morvan
Orateur
Orateur
avatar

Messages : 2600
Animaux : 6 griffons et 1 berger picard


Message Sujet: De vraies fausses idées sur nos chiens   Dim 31 Mai 2015 - 20:24

Certaines notions ou idées concernant nos chiens restent ancrées dans la mémoire de nombreuses personnes et sont parfois même transmises de génération en génération. Quelque soit le domaine, les connaissances évoluent et notre chien se fait explorer sous toutes ses facettes. Des idées deviennent obsolètes, des comportements s'expliquent différemment, etc... Par conséquent, certaines pratiques se révèlent néfastes voire dangereuses.

Entre les vieilles idées préconçues et les nouvelles explications, entre les "j'ai souvent entendu que" et "ah bon j'ignorais que"... quelles sont les vraies fausses idées, les idées vraiment fausses, les véritables erreurs  Question Nous pourrons certainement aborder bon nombre de ces croyances ou au contraire de ces véracités.

1. A propos de l'accouplement canin :
L'idée de ce topic me trotte dans la tête depuis quelque temps suite à deux réflexions entendues par rapport à mon Vaillant. Il faut savoir qu'il est très dynamique ce petit et que bien qu'il soit castré, il veut monter Tashi lorsqu'elle est en chaleur. En plus, il sait y faire le bougre.

A deux reprises "on" m'a dit : "Ben c'est simple si ça arrive, tu leur jettes un seau d'eau".

Voilà exactement l'idée fausse :
les chiens qui copulent ne peuvent pas se libérer volontairement. Cela leur est physiquement impossible : la dilatation du gland et la contraction vaginale font que les "amoureux" sont noués. Toute tentative forcée de les défaire est de nature à les blesser.

Pour lire plus à propos de la saillie veuillez consulter l'article de vetopsy avec dessins :  accouplement




2. Tondre son chien en été.
Beaucoup de maîtres pensent qu'ils aident leur chien à affronter la chaleur en le faisant tondre ou raser en été. Certains veulent même faire raser leur Golden, leur Saint-Bernard... "Mon dieu qu'il doit avoir chaud avec tous ces poils".
En dehors des chiens qui sont toilettés toute l'année et dont le poil requiert le passage chez le toiletteur (épilation, coupe, etc...) il faut savoir que le poil bien entretenu du chien retient la fraîcheur et joue le rôle d'isolant, de barrière protectrice.
Par contre, il est indispensable que le poil soit brossé tous les jours, que les mues, les poils morts, les bourres, les nœuds soient ôtés.






3. S'il bat de la queue...
c'est qu'il est content ! Et bien peut-être, mais pas nécessairement. Le battement, en plus du rythme et de la hauteur du fouet, exprime une multitude d'états d'âme dont l'interrogation, l'anxiété, l'excitation. C'est plus souvent "zut je ne sais pas, je suis mitigé" que franchement youpie !





4. Son âge ? Tu multiplies par 7.
Non, disons que c'est fonction de la taille du chien et de la période de sa vie. Nos courbes ne croissent et ne décroissent pas de la même façon. Les leurs non plus d'ailleurs.
Un chien devient bien plus vite adulte que nous... puis il vieillit également beaucoup plus rapidement.





5. Proposer le repas en hauteur...
en utilisant un porte-gamelle par exemple a été longtemps la panacée prônée pour éviter les problèmes de digestion ou de dos de grands chiens. Or, aujourd'hui, les vétérinaires déconseillent tout à fait de surélever la gamelle du chien, cette position facilitant la rapidité d'absorption des aliments et l'ingestion d'air. Cette position augmente le risque de gaz et d'aérophagie et par conséquent également le risque de syndrôme de dilatation-torsion d'estomac.
Si ce sujet vous intéresse, veuillez lire cet article SDTE





6. L'ail...aïe, aïe, aïe
L'ail est toujours abondamment proposé à la vente, principalement comme vermifuge (inopérant d'ailleurs ) pour nos poilus. Or, l'ail sous toutes ses formes (cuit, cru en poudre) est -comme l'oignon, l’échalote ou les poireaux- toxique pour nos poilus, chiens et chats. Actuellement, l'on ne sait pas à partir de quelle dose l'ail est toxique pour les animaux, mais le risque d'accumulation de petites quantités est lui aussi bien réel. L'ail provoque l'oxydation des globules rouges.





7. Réconforter son chien…lorsqu’il a peur ne renforcera pas ses craintes, contrairement aux idées reçues depuis de nombreuses décennies. Pour bien comprendre, il convient de faire la différence entre le sentiment « peur » et le comportement « pleurer, gratter, fuir, baver, etc » . Consoler le chien ou le gâter lors des orages, par exemple, ne va pas augmenter sa peur pendant les prochains coups de tonnerre. Il a été prouvé que le cortisol, l’hormone liée au stress n’augmente pas en cas de réconfort du chien, tandis que des hormones et neurotransmetteurs associés au bien-être, dont notamment l’oxytocine, la prolactine, la dopamine et la beta-endorphine augmentent. Consoler son chien est donc bénéfique : il en ressent du plaisir et adopte un comportement plus cool.

L’on peut également se référer au Contre-Conditionnement Classique (CCC) : l’affichette est plus qu’explicite.





8. Regarder un chien dans les yeux signifie dominance, défi, menace, attaque imminente sauf que la domestication a conduit nos compagnons à fixer très souvent leur maître dans les yeux pour s’enquérir de son état d’âme, de ses intentions, etc… Le contact visuel est un mode de communication non verbale extraordinaire. Lire dans le regard du chien vous permet de comprendre son état de santé et de déterminer son humeur (jeu, crainte, joie,…).
Mais, ce n’est pas tout : plus vous regardez votre loulou longtemps dans les yeux, plus vous produirez d’ hormones « de l’attachement », l’ocytocyne, à l’image de ces productions hormonales dans la relation mère-enfant. L’échange de regards, l’ocytocyne, l’attachement et la confiance… voici le cocktail de la réussite de la relation réciproque d’amour homme-chien.
Lire plus





Revenir en haut Aller en bas
-
Tiko
Bruyant
Bruyant
avatar

Messages : 1173
Animaux : 1 groenendael


Message Sujet: Re: De vraies fausses idées sur nos chiens   Lun 1 Juin 2015 - 10:13

C'est amusant...je les ai toutes entendues ces vraies fausses idées... Very Happy


Pour la plupart, je n'y ai pas cru...mais quand c'est dit par des moniteurs du club canin, sensés s'y connaître quand même...ben on y croit ...après, je me suis rendue compte qu'ils m'avaient dit pas mal d'énormes c*nneries! Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
-
 
De vraies fausses idées sur nos chiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COEURS A POILS  :: LE CHENIL :: Comprendre son chien-